Les petits bébés devenus grands

mardi 25 juin 2019, par Charlotte Duroyon

Les bébés devenus grands...

...et si on agrandissait la salle ?

Petits bébés accueillis en septembre... devenus explorateurs à la recherche de nouveaux espaces à conquérir !

Entendons-nous.... avec un adulte en vue..histoire d’échanger un p’tit regard,..et hop ! sitôt rassuré sitôt reparti !.... avec un p’tit contact de temps à autre ;)

et hop ! Sitôt venu au contact, sitôt reparti !

Tiens au passage...une paire d’yeux curieux ? Et si je touche, qu’est ce que ça fait ?...

Se rassurer et explorer...explorer et se rassurer

J’adore regarder comment chaque bébé s’y prend, de façon à la fois unique, prévisible et imprévisible !!, pour venir "retrouver" les sensations de tranquillité affective, à l’intérieur de lui-même, qui alors le propulsent vers l’exploration : tel un élan naturel.

Vive la curiosité !

Certains, à 4 pattes, jettent un petit coup-d’oeil par-dessus leur épaule pour trouver notre regard...d’autres font des allers-retours entre l’adulte posé au sol et le fond du couloir...comme s’ils étaient reliés par une ficelle invisible à l’adulte, et qu’à une distance donnée de l’adulte il y aurait nécessité de venir se ré-assurer !

D’autres encore vont s’allonger, retrouvant la sensation stable et rassurante du sol sous le corps..ou du corps sur le sol !

... Petite pause... ; et hop, en route vers la nouveauté et l’exploration !

Adieu espace figé

Devant le "tapis-bébé" déserté depuis longtemps (sauf si c’est là que l’adulte se pose !) : la nécessité s’impose de réinventer l’espace. Adieu la place du bébé sur le tapis, et vive la créativité de l’équipe !

Créativité à l’heure : doser la nouveauté proposée

Ouvrir le couloir ; disséminer les mousses dans la salle ; ou ramener le petit tunnel des "moyens" dans la salle ?

Proposer le repas sur la petite table aux bébés "imitateurs" ; sortir des balles toutes identiques afin qu’ils puissent chacun se déplacer avec l’une, regardant du coin de l’oeil les voisins ;

Créer des bossettes en glissant un coussin sous "l’ex-tapis des bébés reconverti" ; réorganiser la façon de fonctionner avec nos collègues afin de "décloisonner" les groupes "bébés" et "moyens"..

Et oui, les bébés devenus grands nous aident à rester nous aussi dans l’exploration.
La vie, quoi !

L’art de réinventer l’espace,

...tout en préservant quelques repères...le principal -de repère- étant encore... l’adulte présent à l’enfant, vers qui il pourra se tourner pour partager la couleur émotionnelle de l’instant, juste avec un regard ; l’adulte qui accompagnera de ses mots l’expérience sensorielle, émotionnelle et relationnelle de l’enfant, facilitant ainsi la construction des repères internes dans ce qu’il vit...

Vraiment quel travail, exigeant, noble, tout en finesse, tout en délicatesse. Regards d’émerveillements dans le quotidien  : les bébés nous inspirent cela, et eux aussi sont inspirés de vos regards.

Pour notre plus grand bonheur.

“Évoluer en étant bien”